1/5

AREQUIPA

La ville a certes un centre historique bien préservé, mignon où il n'est pas désagréable de flâner. Ceci étant, encore une fois, pour qui connaît d'autres villes coloniales du continent, Arequipa ne souffre pas la comparaison. Reste qu'il y a de bons restos, le climat y est très bon et il y a le fameux cañon pas loin.

Je crois sincèrement qu'une journée suffit pour visiter de long en large la ville. Il est à noter qu'il y a pas mal d''artisanat bien que celui de Bolivie, et La Paz en particulier, lui soit bien supérieur.

Un point très négatif est l'insistance, pour ne pas dire l'agressivité des divers rabatteurs pour les restos. Ils rendent , surtout autour de la plaza de armas, la flânerie pénible, bref cela gâche le plaisir!

A cela s'ajoutent les agences de voyage, moins agressives, qui veulent vous vendre le plus facile, à savoir le cañon.

Nous avons dormi à l'hôtel Casa Jerusalen, dans la rue Jerusalen. Bien situé, tarif correct, propre et calme, rien à redire.

De 2 à 5 jours

Encore une ville coloniale vantée dans les inévitables guides touristiques et qui nous aura déçu. Sans oublier le cañon del colca qui, d'après nous, ne tient pas toutes ses promesses. 

AREQUIPA

Le cañon del Colca 

Ce cañon est lui aussi vanté dans tous les guides, quand il n'est pas présenté comme un must. Franchement, s'il est vrai que le trek n'est pas désagréable il faut néanmoins convenir que c'est bien beaucoup de fatigue pour quelque chose qui ne restera pas, et de loin, comme notre meilleur souvenir rando.

Avant tout il faut savoir qu'il est possible de le faire seul, sans passer par une agence mais pour cela iles impératif d'être semi-autonome et surtout d'avoir du temps car les transports, phagocytés par les agences, sont bien peu nombreux.

Ayant peu de temps nous avons, une fois n'est pas coutume, fait ce que nous détestons le plus prendre un tour organisé. Il vous est proposé 2 ou 3 jours. Prendre celui de 2 jours me parait stupide car vous trotterez dans le cañon, arriverez à la fameuse oasis quand le soleil n'y est plus et que les piscines se font moins accueillantes. Mais surtout vous perdrez l'essentiel, le seul intérêt du cañon, à savoir y prendre son temps pour mieux s'en imprégner.

Nous n'avons pas regretté notre choix. Je ne parlerez pas de la rando en soi qui est au mieux très facile au pire inintéressante. Juste une remarque pour se donner une idée: la remontée se fait le 2ème ou 3ème jour, c'est selon, et commence à 5h du mat', sans petit dej'...Pour nous il n'y a pas d'autre explication que soit vous faire croire que vous réalisez un exploit soit qu'il y a la volonté de "tuer" le touriste pour qu'éreinté au milieu de la montée il craque et se paye une mule qui lui coûtera l'équivalent de la moitié de l'excursion. La montée est de 4 km avec un dénivelé d'un peu plus de mille mètres, se fait tranquille en 2h ou 2h30, si comme nous vous faites fi de votre guide, déjeuner quand même léger et partez quand le soleil pointe le bout de son nez environ 30 minutes après le départ du troupeau. Pour info partis bons derniers avec plus de 30 minutes de retard nous sommes arrivés les premiers...

A vous de voir si le cañon et Arequipa valent le détour après ça. Pour nous, non!