BAHIA - 07/2013

L'état de Bahia regorge de trésors: des plages superbes avec notamment l'île de Boipeba sans oublier le parque Chapada Diamantina et ses magnifiques cascades, deux bijoux qui à eux seuls justifient le déplacement! 

De 8 jours à 3 semaines
1/7

Salvador de Bahia

Si l'état de Bahia m'a enchanté la ville de Salvador m'a fortement déçu.

Je n'ai vraiment pas été emballé par le Pelourihno qui n'a rien de spécial à offrir pour qui a déjà eu la chance de voir Ouro Prêto. C'est moins beau, moins agréable, plus petit et, avouons-le, plus dangereux.

Je ne passerai en tout cas pas plus de une journée à Salvador.

Où dormir? La question mérite d'être posée. Après avoir testé le Pelourinho et Barra c'est sans hésiter que je conseille le quartier de Barra pour sa plage et sa tranquillité le soir.

La  Pousada Acacia est une bonne adresse très compétitive avec un très bon petit déjeuner. Je déconseille la Pousada Estrella do mar à 100m qui offre les mêmes prestations pour plus cher. La seconde est indiquée par le LP, la première non... Tout près de ces pensions vous trouverez des restos por quilo le midi et le soir il y a quelques restos en front de mer qui ne sont guère enthousiasmants mais pas moins que ceux du Pelourihno avec leur incontournable moqueca bas de gamme. Sinon on peut toujours, la mort dans l'âme, aller manger dans le shopping Barra et s'en trouver fort content, un cas unique au Brésil. 

Les plages

Venons-en maintenant aux plages ou plus exactement aux îles. Les deux qui me plaisent le plus sont Morro de Sao Paulo et la superbe Boipeba. Ce sont deux îles sur lesquelles il n'y a pas de voitures, un bonheur! La première est sans conteste la plus touristique avec toutes les infrastructures souhaitables ou non... La seconde est bien plus calme et jolie.

Morro

Pour s'y rendre c'est très simple: la lancha rapida depuis le mercado negro à Salvador qui vous amène à Morro en deux heures d'une traversée un peu mouvementée. Vous pouvez toujours vous payer un taxi-brouette pour transporter votre bagage jusqu'à votre hôtel surtout si vous logez sur la 3ème ou 4ème plage et avez une énorme valise à roulette! Les "routards" à roulettes deviennent légion et le sable peut gêner!

Chaque fois que je suis allé à Morro j'ai logé à la Pousada Colibri. Un peu à l'écart on l'atteint après avoir grimpé 160 marches qui ont le mérite d'en décourager plus d'un! Tenue par un sympathique couple allemand cette pousada en hauteur est vraiment un bon choix. La vue est superbe, le prix raisonnable et le pdj excellent.

Pour qui préfère être au coeur de l'animation, Morro regorge de possibilités en tous styles. Attention toutefois car les première et seconde plages sont très bruyantes de jour comme de nuit. L'île a ceci de formidable que sur une petite portion on se croirait dans n'importe quelle station balnéaire mais passée cette partie, à partir de la troisième plage, on se retrouve tranquille et presque seul sur des plages de rêve. Pour manger il y a bien sûr le midi les por quilo et le soir, et bien ma foi le soir cela se complique car sincèrement les restos ne sont pas géniaux. Mais bon, on ne meurt pas de faim et on ne tombe pas malade, c'est juste quelconque.

Boipeba

Cette île est une petite merveille que l'on hésite à indiquer de peur de la voir se transformer. L'île est un havre de paix avec des belles plages désertes, des pensions de charme et l'excellent restaurant de la pousada Santa Clara qui justifierait presque à lui seul le déplacement!

Pour aller à Boipeba deux options: directement depuis Salvador ou via Morro. Si vous n'êtes jamais allé à Morro je vous le conseille car vous verrez deux îles fort différentes. Une fois sur place prenez un tour qui va aux piscines naturelles de Moréré et qui vous déposera à Boipeba sur le coup de midi. Il est également possible de prendre un transport terrestre qui part à 10h30 et met environ deux heures. 

Depuis Salvador prenez le ferry qui va à Itaparica puis le bus pour Valença et enfin le bateau pour Boipeba. C'est moins compliqué qu'il n'y parait mais assez long tout de même. Comptez environ 5 heures. Si vous êtes plus de trois une bonne option est de partager un taxi de Itaparica à Valença.

J'ai dormi à chaque fois au Dende Loft, un agréable lieu au bout de la plage avec une magnifique vue et la possibilité de se faire à manger. Attention toutefois à demander les bungalow 1 ou 2 car le 3 récemment ouvert est  plus petit, bien moins charmant et sans cuisine.

Pour dormir certains préférent la simplicité de Moreré.

Hormis le farniente il est possible de marcher un peu en allant de Velha Boipeba (le village) à la plage de Moréré par l'intérieur des terres puis de revenir par la plage- attention à l'insolation! Ne manquez pas de vous arrêter au Guido's restaurante, petite paillote ouverte le midi seulement pour y déguster d'excellentes langoustes.

De même le marcheur infatigable pourra aller à Cova da Onça encore plus tranquille. 

Quoiqu'il en soit si c'est le calme et de magnifiques plages que vous cherchez, alors ne cherchez plus, allez à Boipeba!

Chapada Diamantina

Le Parque Chapada Diamantina est indéniablement un "must" de l'état de Bahia et même du Brésil tout court. C'est un vrai bonheur pour qui aime marcher ainsi que pour qui affectionne les cascades. Ne vous laissez nullement impressionner par tous ceux -locaux ou non- qui vous assureront qu'il faut un guide pour faire les balades à la journée. Foutaises! Tous les sentiers sont balisés et ne peuvent se perdre que ceux qui le souhaitent. Par contre mieux voir avec une agence pour une traversée de 2 ou 3 jours  de Lençois à Vale do Capao.

Il y a aussi des possibilités de faire des excursions à la journée, en voiture, pour voir toute la zone. Sept ou huit jours ne sont pas de trop pour profiter de cette région.

Pour se rendre là-bas, si on ne loue pas de voiture, un seul moyen: le bus real expresso qui normalement part à 7h, 13h, 16h30 ou 23h de Salvador et met, en principe, 6h pour arriver à Lençois, 7h pour Palmeiras auxquelles il faut rajouter  une heure pour Capao en minibus.

Quelle base choisir pour explorer le parc? Lençois ou Vale do Capao? Il y a des balades au départ des deux villages qui sont très différents l'un de l'autre. Je conseille donc d'aller dans les deux pour profiter au maximum du parc tout en privilégiant quand même Lençois.

Lençois

Lençois est plus touristique que Capao et bien plus mignonne. Ce village qui n'est pas sans rappeler Ouro Prêto est bien agréable. Avec des hébergements de charme, Vila Serrano par exemple qui fait des tarifs en basse saison, et des restaurants excellents tels que A doce vida, Lençois est l'endroit parfait pour qui veut allier confort et activités.

Depuis le village il y a une bonne balade très simple de 30 min qui vous mène à une petite cascade idéale pour se détendre. Une balade très populaire mène à la jolie cachoiera do ribeirao do meio par un sentier très bien marqué.

La plus belle des cascades que nous ayons vues dans cette zone est celle de Sossego que l'on atteint au terme d'une marche de 2 heures un brin plus sportive que toutes les autres mais la cascade vaut vraiment la peine! Attention le départ est mal indiqué.

On peut sans problème se baigner à toutes les cascades.

Vale do Capao 

Bien plus petit et surtout bien moins mignon que Lençois, Capao est plus "roots" mais pas forcément moins "attrape-touriste". Il y a beaucoup d'hébergements mais ils sont  le long de la piste qui mène de Palmeiras à Capao et sans véhicule c'est un peu pénible car on dépend alors des motos-taxis. Les distances peuvent dépasser les 5km, pas grand chose si on se balade mais plus ennuyant si c'est juste pour aller manger au village.

J'ai dormi à la Pousada Pe No Mato à l'entrée du village.

Depuis le village lui-même deux balades à pied. La 1ère est la cachoeira purificaçao à 6km que l'on peut faire à pied ou en moto-taxi pour arriver à environ 30mn de la cascade. La 2ème est celle du rio prêto et se trouve à seulement 1h30 de marche du village par un joli sentier en forêt. Possibilité d'une baignade sympa. Sur le trajet il y a aussi une plus petite cascade qui vaut le détour.

Reste ensuite la cachoeira da Fumaça, la plus connue car la plus haute du Brésil. On accède au départ depuis Capao en moto-taxi puis un agréable sentier très bien marqué  vous mène en 2 heures au sommet car c'est une cascade que l'on voit d'en haut. Attention toutefois car s'il pleut vous ne verrez rien - ce fut notre cas:)

Autre info importante, il y a parfois un festival de jazz en juillet et alors presque toutes les chambres sont prises bien à l'avance, renseignez-vous car en plus des prix qui flambent vous pourriez bien ne pas trouver où loger, tout simplement...