1/4

TUPIZA

Tupiza est la première ville que vous rencontrerez en venant du NOA en Argentine. Assez sympa, raisonnablement dédiée au tourisme, elle constitue une excellent début en Bolivie. Il y a notamment une belle balade à faire dans le canyon.

A cheval vous vous sentirez un brin cow-boy et, ma foi, ce n'est pas désagréable, loin de là même!

Les agences de Tupiza qui proposent les salars nous ont semblé plus sérieuses que celles d'Uyuni, en tout cas bien plus claires.

Nous avons dormi les deux fois à l'hôtel Mitru et une fois à l'hôtel La Torre. Le premier est à mon sens surévalué. Le second constitue un bon rapport qualité-prix. Ceci étant  la sympathie du personnel baissera un brin si vous ne prenez pas de tour avec eux. Côté restauration rien de bien folichon. Almuerzos le midi, seul le prix est attractif, et pizza-pâtes le soir. La Bolivie en somme!

De 2 à 8 jours

Une grande similitude avec la quebrada de Humahuaca mais en Bolivie. La différence culturelle est sensible. Et puis le fameux salar de Uyuni...

TUPIZA - UYUNI

UYUNI 

Uyuyni est la ville de départ ou d'arrivée pour les salars.

Moche, poussiéreuse, avec peu d'infrastructures mis à part le train, la ville ne mérite pas de s'y arrêter mais difficile de faire autrement. 

Restent les salars. Inondés quand nous sommes passés en janvier nous n'avons pas pu faire qu'une excursion à la journée. Mais le peu que nous avons vu nous a à la fois emballé et déçu.

Emballé car les paysages sont superbes, le salar magnifique et déçu car l'industrie touristique, inévitable pour une telle attraction, n'a pas su gérer cette affaire et que le tout donne une impression désagréable surtout pour le tour à la journée. Soyez vigilants si vous faites un tour de plusieurs jours et choisissez bien votre agence car il y a tous les ans des accidents mortels. Assurez-vous bien d'avoir éclairci ce qui sera compris et ce qui ne le sera pas.

Il semble préférable de faire le tour dans le sens Tupiza-Uyuni. C'est plus intéressant nous a-t-on dit. De plus ainsi vous pourrez passer moins de temps à Uyuni.

Ceci étant soit par fatigue soit par snobisme nous avons une fois de plus délaissé les salars. Que vous dire? Rien!

Un autre argument pour faire les salars depuis Tupiza.

Si vous venez ou allez en Argentine depuis Tupiza c'est très facile. Il y a pas mal de bus et la frontière Villazon-La Quiaca est tranquille même si parfois il y a du monde. Arrivé côté argentin vous serez dans la ville de La Quiaca qui n'est pas géniale mais bien desservie par les bus. C'est sans souci que vous pourrez vous rendre à Humahuaca.

Enfin que vous alliez à La Paz depuis Tupiza ou Uyuni, si vous souhaitez le faire en train, pensez à acheter vos billets à l'avance, 2-3 jours minimum.