USHUAIA 12/2015

Terre légendaire, de tous les imaginaires: monstres marins, glaciers éternels, le détroit de Beagle, Darwin omniprésent et l’Antarctique à portée de main. Le bout du monde vous attend mais ne vous trompez pas dans vos choix au risque de tuer un mythe.

De 2 à 5 jours
1/8

Généralités

Ushuaia, la Terre de feu, la ville la plus australe du monde, le cap Horn, le phare du bout du monde, les départs pour l’Antarctique, cela fait rêver. D’autant plus que, surtout en été de décembre à fin février, la luminosité est géniale avec un soleil qui n'en finit pas de se coucher.

Mais quand on se renseigne un peu plus le doute s’insinue. Le trajet est long, les avis sont mitigés voire négatifs, la ville est chère et sans charme… Cela vaut-il vraiment le déplacement ?

Je serai catégorique, si vous n’avez que 2 jours à lui consacrer et que les randonnées vous rebutent, n’allez pas à Ushuaia !

Par contre si vous aimez marcher et que vous avez 4-5 jours, vous pouvez vous organiser un séjour inoubliable tant les randos sont belles, intéressantes et peu fréquentées.

Certaines activités comme se balader le long du canal de Beagle ou dans les hauteurs de Ushuaia se font au départ de la ville.

Vous ne pouvez pas manquer l’excursion sur le canal de Beagle. De nombreuses agences proposent leur circuit sur le port. Vous aurez l’embarras du choix. En voici une parmi tant d’autres.

Les randos

Laguna Margot

Pour avoir une vue sur toute la baie et la ville montez à la laguna Margot. Il s'agit d'une petite rando de 3 heures AR. Attention le départ est mal indiqué, notez bien le nom des rues avec le lien que j'ai donné.

Glaciar Martial

Le glacier Martial n’a plus rien d’un glacier tant il a fondu. Il offre également une vue sur la baie mais on marche dans un éboulis de pierres, c’est moche et désagréable, je ne le conseille pas.

Parque Nacional Tierra del Fuego

Il est vraiment bien avec plusieurs balades à faire. J'ai fait 2 randonnées intéressantes dans le parc sur les quatre proposées.

Senda Costera : Très belle balade sur terrain plat qui longe le canal de Beagle dans les sous bois. La végétation typique de Patagonie est belle et bien conservée. Comptez 2 heures (8 km) Le bus vous dépose au débarcadère et vous pouvez le reprendre sur la route au croisement. Si vous êtes venu en voiture vous devrez faire l’aller retour.

Vous pouvez continuer la randonnée, comme je l'ai fait, en suivant la route vers la gendarmerie. Vous enchaînerez sur 5 km les petits sentiers jusqu’à arriver au bord de la Bahia Lapatais. Des petits lacs, un barrage de castors abandonné et une tourbière, c’est fort joli. Vous pourrez sans souci reprendre le bus pour retourner à Ushuaia.

Le cerro Guanaco : Splendide randonnée avec au sommet une vue à 360º exceptionnelle sur le canal de Beagle et le lago Roca. C’est une marche exigeante de 9 km AR avec un dénivelé de 950 m et un passage glissant dans une tourbière et une fin d’ascension raide sur des névés. Comptez 5 à 6 heures en tout. Normalement il est interdit de commencer la montée après midi. Il n’y a pas de problème pour la faire après cet horaire si ce n’est que le dernier bus partant du parc à 19h vous ne pourrez pas traîner au sommet pour profiter pleinement de la vue. N’envisagez pas de faire cette randonnée si les nuages sont bas.

Vers l'est

Il y a aussi de belles randos qui partent plus ou moins de la station de ski.

Laguna Esmeralda : Toutes les agences la proposent et des bus vous y amènent. Ça a l’air très joli. Je ne l'ai pas faite car le sentier traverse une énorme tourbière et après avoir traversé celle du cerro Guanaco je ne souhaitais pas spécialement renouveler l’expérience.

Laguna Submarino : Aucune agence ne la propose alors j'y suis allé! Six heures dans les sous bois sans rencontrer personne, un bonheur simple. Les paysages sont beaux et sauvages. Après avoir passé une belle cascade, j'ai perdu les traces dans la neige, dommage. Le chemin n'est pas facile car il faut sans arrêt enjamber ou passer sous des troncs d’arbres. Il longe en effet une rivière et de nombreuses digues de castors. Le niveau de destruction de la forêt par ces rongeurs prend ici toute son ampleur. Une superbe journée seuls au cœur de la Patagonie.

Les bus au départ de Ushuaia vous déposeront au restaurant Tierra mayor.

Côté pratique 

Les logements comme les restaurants laissent à désirer dans cette ville qui pense que son statut de fin del mundo la dispense de bien accueillir les touristes. Nous avons loué un petit appartement qui était peu satisfaisant mais nous a fait économiser le restaurant. Il y a aussi des cabañas mais les plus sympas sont en dehors de la ville et sans voiture c'est compliqué.

D'ailleurs si vous ne louez pas de voiture vous n’aurez d'autre choix pour vous rendre au parc Tierra del fuego que de prendre les mini-vans. Trois ou quatre compagnies se partagent le juteux marché du transport des touristes. Il n’y a pas de ligne régulière. Les prix sont prohibitifs : 20€ pour faire les 15 km aller retour jusqu’au parc, un peu plus pour la laguna Esmeralda. Le service n’est même pas au rendez-vous. S’il y a bien un départ toutes les heures, le retour est toutes les 2 heures car vous devez normalement revenir avec la compagnie qui vous a amené. Nous avons toutefois réussi à rentrer avec le mini-van d’une autre compagnie qui n’était pas plein mais il a fallu insister.